C’est le moment en septembre-octobre de cueillir les cornouilles (fruits du cornouiller mâle) de la famille de Cornacées. Les drupes rouges ressemblent à une petite cerise allongée. Elles se consomment bien mûres (quand les fruits viennent à tomber sur le sol). Molles, sucrées et acidulés, et rouge sombre à maturité, elles se mangent crues. Sa saveur est délicate et douce.

Rouges vifs et encore acides, on en fait des confitures ou des compotes, elles se mangent plutôt cuites. Lorsqu’elles sont encore petites, fermes, orangées et très acides, les cornouilles se préparent en saumure comme les olives ou prunelles (voir la recette ci-dessous) soit lacto-fermenté comme l’umeboshi (prunes japonaises). Les cornouilles sont portées par un arbre pouvant atteindre 10 m. Les feuilles sont à nervures très saillantes (feuilles opposées, fermes, ovales à pointe aigüe et court pétiole)

Habitat : bois, haies, buissons.

Pas de confusion possible avec des fruits toxiques ! Ouf !!! Les fruits toxiques du cornouiller sanguin sont noirs.

Le cornouiller sauvage symbolise la durée et la prudence.

Tout comme l’Argousier, les drupes du Cornouiller sont riches en vitamine C (70 à 125 mg pour 100g), ce qui renforce avant tout le système immunitaire.

En élixir floral, le cornouiller (Dogwood) aide à prendre soin de notre coeur pour que notre coeur prenne soin de nous 💚 ; à cultiver l’intelligence inné du cœur qui est capable de guérir l’esprit ; à devenir le guerrier pacifique d’où nous pouvons renvoyer et supprimer les émotions et jugements toxiques et explosifs… Un allié pour traverser avec sagesse cette période particulière…

Tout comme l’Argousier, les drupes du Cornouiller sont riches en vitamine C (70 à 125 mg pour 100g), ce qui renforce avant tout le système immunitaire.

 

Cornouilles ou prunelles en saumure

Ingrédients
Prunelles ou cornouilles
Sel de mer et eau de source ou eau de mer (Plasma Marin hypertonique micro-filtré)

Préparation
Laver les fruits et remplir les bocaux. Compléter avec une saumure (3% de sel par litre d’eau) soit 30 g pour 1 L d’eau). Ou ½ eau de source et ½ eau de mer.
Laisser fermenter 3-4 jours et c’est prêt ! Elles se consomment comme des olives, et la saumure peut remplacer le sel et le vinaigre dans les sauces à salades.
On peut ajouter des condiments dans les bocaux : thym, romarin, sauge, origan…

Sirop aux cornouilles bien mûres

Ingrédients
1 tasse de cornouilles mûres fraîches
1/2 tasse d’eau pure
1/2 tasse de vinaigre de cidre (non pasteurisé)
1/3 de tasse de miel
1 c.à.s. de gingembre écrasé

Préparation
Mixer tous les ingrédients, embouteiller, placer au frigo. Servir comme un sirop en diluant dans de l’eau.

croclavie_logo_popup

En cadeau E-BOOK de recettes vivantes de saison !

 

Inscrivez-vous à la Newsletter.
Et recevez maintenant votre livret de recettes
de cuisine vivante pour vous inspirer
et intégrer plus de vitalité dans votre assiette !

Vous avez bien été enregistré(e). Merci!