C’est le moment de croquer les noix ! Originaire de l’Europe orientale et de l’Asie tempérée, le noyer (Juglan regia L.) de la famille des Juglandacées est un grand arbre de 10 à 25 m s’il pousse en solitaire et peut atteindre 35 m en peuplement. Il dégage une odeur particulière, la juglone, qui est un principe actif insecticide.

Les feuilles sont récoltées au début de l’été ainsi que le brou de noix.

Les fleurs mâles et femelles sont regroupées en chatons différents de couleur verdâtre portés par le même arbre. Elles s’ouvrent en avril-mai.

Les fruits sont des drupes à partie charnue (brou) qui libèrent à maturité les noix que l’on cueille à l’automne (septembre-octobre). Les écureuils en raffolent 🐿 !

Un jeune noyer met environ dix ans avant d’offrir des fruits. Le noyer se multiplie par semis de noix fraîches qu’on peut semer en place à 5 cm de profondeur dès la récolte après les avoir débarrassées de leur brou.

En cuisine :

  • L’huile de noix, de grande valeur et très goûteuse, est riche en acides gras polyinsaturés de la série oméga 3 et oméga 6, elle peut être recommandée pour ses effets hypoglycémiant et dans la prévention des risques de pathologie cardio-vasculaires.
  • Les cerneaux de noix sont riches en minéraux dont magnésium, potassium, calcium et cuivre, en vitamine E et en mélatonine (une hormone qui favorise l’endormissement, le sommeil et régule nos cycles veille/sommeil).

En phytothérapie :

Les feuilles riches en tanins sont utilisées dans des tisanes mixtes sous forme d’infusé. 1 cuillère à soupe rase de feuilles séchées et finement divisées pour 1 bol d’eau. En usage externe, les feuilles sont utilisées en cataplasme en cas de problèmes cutanés.

Propriétés : astringent (lié à la présence de tanins), anti-septique, anti-fongique, dépuratif, renforce la kératine de la peau, reconstituant, hypo-glycémiant…

Indications principales : diarrhées, dysbiose intestinale, insuffisance veineuse et lymphatique, dermatoses (acné, eczéma, psoriasis), vers intestinaux, démangeaison et desquamation du cuir chevelu (voie externe)

En élixir floral ou Fleur de Bach (Walnut n°33) : ADAPTATION pour accepter le changement et se libérer des influences extérieures. La quintessence du changement et de toute période d’adaptation et de transition, quand on se sent instable.

« Walnut est pour ceux qui ont décidé d’aller de l’avant, de se libérer des influences extérieures et des vieux schémas mentaux qui freinent leur évolution, d’écouter leur voix intérieure, et de recommencer à zéro ».

Le Dr Bach disait « c’est le briseur de chaînes » qui permet de se protéger pendant une transition et de suivre sa vocation avec persévérance et détermination.

Émotions concernées :

  • Vous êtes dans une situation de changement et ressentez des difficultés à aller vers cette évolution (nouveau travail, nouvelle relation, déménagement, début de retraite, grossesse, transformations de la puberté, ménopause, décalage horaire, changement de saisons, changement d’école, poussées dentaires du bébé…)
  • Vous voulez vous protéger, vous absorbez la négativité extérieure, telle une éponge.
  • Vous ressentez le besoin de vous détacher d’influences du passé qui vous retiennent et vous empêchent d’aller dans le changement que vous souhaitez.
  • Vous voulez faire une pause par rapport à une situation ou prendre du recul.
  • Vous voulez vous retrouver

Indications : sensibilité excessive (idées, atmosphère…), personnes hypersensibles et influençables, besoin de protection face aux influences extérieures et pendant des périodes de changements

Ce que Walnut m’apporte : cet élixir rend libre intérieurement, permet de ne plus se laisser influencer par des circonstances extérieures ou l’opinion des autres, favorise la constance, apporte équilibre et calme et protège des influences extérieures, « je gère mes changements de vie ». Il apprend à vivre le changement permanent de la vie, à s’adapter continuellement (changements physiologiques tels que biologiques et hormonaux, situation climatique, horaires, naissance et mort…)

En pratique :

  • Prendre 2 ou 3 gouttes diluées dans un peu d’eau par voie orale, au moins 4 à 5 fois pour le temps nécessaire.
  • Faire le point au bout de 3 semaines à un mois et renouveler si besoin.

« Tout sera ultimement conquis dans l’amour et la douceur. Quand nous aurons suffisamment développé ces deux qualités, rien ne pourra nous assaillir car nous éprouverons toujours de la compassion et n’opposerons pas de résistance » Edward Bach 

En gemmothérapie :

Le bourgeon de noyer (Juglans regia L.) renforce et restaure la flore intestinale et soutient les défenses naturelles de l’organisme, agit sur la sphère rate-pancréas : « on s’accroche, difficile à lâcher, ressassements stériles ».

5 à 15 gouttes par jour, en dehors des repas, pur ou dilué dans de l’eau de source. En cure, 3 semaines de prise quotidienne, puis une semaine d’arrêt, pendant 3 mois au maximum.

En entretien, une semaine par mois. Il est recommandé de ne pas associer d’autres bourgeons.

 

 

Sources :

Votre équilibre émotionnel avec les fleurs de Bach. Dr Claudine LUU et Anne-Marie PUJOL. Éditions Terre Vivante
Les élixirs floraux du Laboratoire DEVA
Plantes sauvages comestibles. S. Guido FLEISCHHAUER – J. GUTHMANN – R. SPIEGELBERGER. Éditions Ulmer

croclavie_logo_popup

En cadeau E-BOOK de recettes vivantes de saison !

 

Inscrivez-vous à la Newsletter.
Et recevez maintenant votre livret de recettes
de cuisine vivante pour vous inspirer
et intégrer plus de vitalité dans votre assiette !

Vous avez bien été enregistré(e). Merci!