Une recette qu’Audrey a partagé lors de l’atelier à la Source Dorée, en co-animation, sur le thème de l’été indien… le 18 septembre dernier ! Merci Audrey pour cette savoureuse recette qui mêle les figues fraîches et sèches !
C’est la fin de saison des figues… Ici dans la forêt noire, on peut encore en cueillir ! De août jusqu’à octobre selon la région, les figuiers offrent de succulents et nourrissants fruits charnus, qu’ils soient violets ou verts. Les figues peuvent être consommées fraîches pendant la saison ou séchées tout au long de l’année. Elles regorgent de nutriments bénéfiques. Elles sont riches en oligo-éléments et minéraux (comme le cuivre, le fer, le calcium, le magnésium et le potassium…), elles contiennent des antioxydants tels que les caroténoïdes et flavonoïdes, et des vitamines (A, B1, B5, B6 et K).

Temps de préparation : 30 minutes

Ustensiles : blender, presse-agrumes, papier cuisson, rouleau à pâtisserie

Ingrédients (pour 6 personnes)

Pour la pâte
100 g de sarrasin germé déshydraté
100 g d’amandes
1 c.à.s. de graines de chia
40 g de sirop d’érable

Pour la crufiture
8 figues séchées
Eau filtrée
1/2 orange (jus + zeste)
1/2 c.à.c. de mélange à pain d’épices ou de ce mélange d’épices à faire soi-même : cannelle/anis/muscade/morceaux d’orange/clou de girofle/cardamome

Pour le dressage
1 à 2 figues fraiches par personnes
1 /2 orange par personne
Reste de sarrasin germé déshydraté réduit en farine
Sirop érable

Préparation 
Étape 1 : préparatifs la veille ou quelques heures avant
Mettre à tremper les figues 1heure au max avant ou au début de la recette.

Étape 2 : préparation de la pâte
Mixer les amandes finement. S’il reste des morceaux ce n’est pas grave, cela rajoute du croquant.
Rincer le sarrasin germé déshydraté, éponger avec du papier et le mixer pour avoir une farine ou pâte. S’il reste des morceaux ce n’est pas grave cela rajoute aussi du croquant !
Garder un peu de sarrasin germé déshydraté moulu dans un bol à côté pour le pliage et le dressage (l’équivalent d’une cuillère à soupe).
Mélanger les amandes moulues et sarrasin germé déshydraté moulu avec le sirop d’érable et les graines de chia.
Former une boule et étaler la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. (Attention mettre un peu de sarrasin germé déshydraté sur le papier cuisson pour éviter que ça colle).
On doit obtenir une forme de rectangle.

Étape 3 : préparation la crufiture
Préparer le jus d’orange et le zeste
Égoutter les figues séchées et les mixer avec le jus d’orange , le zeste et les épices.
Mettre la crufiture sur la pâte au milieu sur toute la longueur.

Étape 4 : pliage et dressage
Plier un bord après l’autre de la pâte sur la crufiture et emballer le gros l’ensemble dans le papier cuisson et réserver au frigo.
Préparer des suprêmes d’oranges et des belles tranches de figues.
Dresser les assiettes avec les tranches de figues fraiches alternées avec les suprêmes d’orange en forme de rosace et déposer un morceau rectangulaire du gâteau cru aux figues au centre.
Finir de décorer avec fines lamelles d’écorces d’oranges, poudre de sarrasin germé déshydraté moulu, graines de sarrasin germé déshydraté, gouttes de sirop d’érable.

Belle dégustation de ce beau et savoureux dessert coloré !

Palette de saveurs fruitée et vivante
réveille mes papilles
à la douceur de l’arbre de l’Abondance

Une recette qu'Audrey a partagé lors de l'atelier à la Source Dorée sur le thème de l'été indien... le 18 septembre dernier !  Merci Audrey pour cette savoureuse recette qui mêle les figues fraîches et sèches !
PartagerShare on Facebook
Facebook
croclavie_logo_popup

En cadeau E-BOOK de recettes vivantes de saison !

 

Inscrivez-vous à la Newsletter.
Et recevez maintenant votre livret de recettes
de cuisine vivante pour vous inspirer
et intégrer plus de vitalité dans votre assiette !

Vous avez bien été enregistré(e). Merci!