Il y a de nombreuses façons de réaliser un fond de tarte sans avoir recours à un déshydrateur.

On mélange :

  • Un fruit sec oléagineux (amandes, noix de cajou, noix de Grenoble, noix de Pécan…)
  • Des fruits séchés (dattes, raisins, mûres blanches, figues sèches…)
  • Une poudre (noix de coco, cacao, caroube…) ou des épices (cannelle, cardamome, zestes de citron…) = ingrédients optionnels

Il prendra consistance en étant réfrigéré

Ustensiles : robot multifonction et blender

Ingrédients (pour 4 tartelettes)

Pour la pâte :
60 g d’amandes
65 g de dattes dénoyautées ou pâte de dattes
35 g de poudre d’amandes
Zeste de citron
1 c.à.s. d’eau

Pour la crème d’amandes :
2 c.à.s. de purée d’amande
100 g de fraises
1 c.à.c. de psyllium ou graines de chia (réduire en poudre)
1 c.à.c. d’eau

Garniture :
Fraises ou autres fruits rouges (framboise, groseille, cassis, myrtille)

Coulis de caroube :
100 g de poudre caroube ou de cacao cru
4 c.à.s. de sirop d’agave ou sirop d’érable
40 ml d’eau ml (dont 10 ml hydrolat de géranium rosat – optionnel)

Préparation

Pour le fond de tarte, mixer tous les ingrédients au robot jusqu’à l’obtention d’une pâte collante.

Étaler la pâte crue dans des petits moules à tarte et réserver.

Pour préparer la crème d’amandes, mélanger tous les ingrédients ensemble. Il faut que le mélange soit homogène mais pas trop liquide.

Si le mélange est trop compact, ajouter un peu d’eau. Le psyllium ou les graines de chia ont la propriété de gonfler au contact du liquide, cela va donc rendre la crème plus épaisse.

Ajouter ensuite par-dessus les fraises. 
Puis décorer avec le coulis de caroube (aromatisé au géranium rosat).

Ces combinaisons gourmandes graines/fruits secs doivent être exceptionnelles. Il s’agit d’aliments très énergétiques et plus lourds à digérer, il s’agit de gourmandises à se réserver pour des occasions festives… comme le cacao et diverses saveurs exotiques (vanille, coco, etc.)

Les lois des combinaisons alimentaires s’appliquent davantage dans le cadre d’un régime conventionnel cuit, et il est moins nécessaire des les appliquer à la lettre dans le cadre d’une alimentation vivante.

De manière générale, les fruits séchés seront à éviter par toutes personnes présentant des troubles du métabolisme des sucres. Il est toujours préférable de remplacer les fruits secs par des fruits frais.

Idéalement ces préparations gourmandes sont à consommer loin des repas ou constituer un repas à part entière.

Pour l’anecdote botanique : La fraise est botaniquement parlant un faux-fruit ; il s’agit en réalité d’un réceptacle charnu sur lequel sont disposés régulièrement des akènes dans des alvéoles plus ou moins profondes. La fraise est donc un polyakène. Quelques fruits d’autres espèces sans rapport avec Fragaria, et par analogie de forme, portent le nom vernaculaire de « fraise ».

PartagerShare on Facebook
Facebook
croclavie_logo_popup

En cadeau E-BOOK de recettes vivantes de saison !

 

Inscrivez-vous à la Newsletter.
Et recevez maintenant votre livret de recettes
de cuisine vivante pour vous inspirer
et intégrer plus de vitalité dans votre assiette !

Vous avez bien été enregistré(e). Merci!