C’est la belle saison des champignons… cèpes, bolets, trompettes de la mort, chanterelles… Une invitation à se régénérer dans les sous-bois !

Les champignons se conservent tout au plus 24 heures car ils s’abîment très vite après la cueillette. Séchés, ils se conservent un an, à condition de les enfermer dans un récipient hermétique, rangé à l’abri de la lumière. La méthode de séchage est très simple : confectionner un chapelet de champignons propres (coupés en non en fine lamelles) à l’aide d’une aiguille et d’une ficelle, à suspendre pendant plusieurs semaines dans un local aéré et sec. Ou bien sûr, vous pouvez utiliser un déshydrateur.

Les champignons n’aiment pas les bains. Pour les nettoyer, il suffit de les brosser soigneusement ou de les passer sous un rapide filet d’eau, et de les essuyer. Ils sont excellents marinés… !


Déshydratation : 12 heures

Ustensile : déshydrateur

Ingrédients pour 30 crackers

125 g champignons frais
50 g graines de lin moulues
20 g noisettes concassées
10 g échalote
2,5 g gousse d’ail
2,5 g ciboulette fraîche
230 g d’eau
1 c.à.c. sauce tamari
une pincée de muscade en poudre

Préparation

Faire tremper une dizaine de minutes les graines de lin moulues dans l’eau. Mixer le gel de lin dans un blender avec les champignons frais, l’échalote, la gousse d’ail, la sauce tamari et la muscade en poudre. Puis verser dans un grand saladier. Dans un bol, mélanger les noisettes concassées et les brins de ciboulette émincés.Puis incorporer ce mélange à la pâte mixée au blender dans le grand saladier. Bien mélanger.

Étaler la préparation d’une épaisseur de 5 mm sur une feuille de papier cuisson. Cela représente à peu près 3 plateaux. Déshydrater pendant 12 heures à 42°C ou jusqu’à ce que les crackers soient complètement séchés. Retourner au bout de 6 heures et pré-découper des segments.

Une fois les croustillants aux champignons déshydratés, découper les segments et conserver dans une boîte hermétique.

« L’automne, l’automne merveilleux, mêlait son or et sa pourpre aux dernières verdures restées vives,
comme si des gouttes de soleil fondu avaient coulé du ciel dans l’épaisseur des bois.»

Guy de Maupassant

PartagerShare on Facebook
Facebook
croclavie_logo_popup

En cadeau E-BOOK de recettes vivantes de saison !

 

Inscrivez-vous à la Newsletter.
Et recevez maintenant votre livret de recettes
de cuisine vivante pour vous inspirer
et intégrer plus de vitalité dans votre assiette !

Vous avez bien été enregistré(e). Merci!