Le miso est un aliment vivant grâce de sa richesse en bactéries probiotiques. Ces bactéries bienfaisantes se joignent à celles déjà présentes dans notre organisme et contribuent à maintenir un écosystème intestinal sain, ce qui a pour effet, entre autres, de renforcer le système immunitaire, d’améliorer la digestion et l’assimilation des nutriments. Les fortes températures détruisent toutefois ces précieuses bactéries. Il faut donc choisir un miso non pasteurisé et éviter de le chauffer lorsqu’on le cuisine.

Ingrédients

feuilles de chicorée pain de sucre (ou autres salades ou choux)
lentilles vertes germées
feuilles de coriandre
pousses de cresson
gingembre râpée
1 c.à.c. de miso de riz ou de soja non pasteurisé pour un bol
gomasio aux algues (graines de sésame toastées et paillettes d’algues)

Préparation

Émincer les feuilles de chicorée pain de sucre. Environ une poignée de légumes en tout par bol de soupe.
Faire chauffer l’eau jusqu’à ce qu’elle soit tiède, pas bouillante pour ne pas détruire les précieux enzymes.
Mixer le miso avec l’eau chaude. Râper le gingembre et l’ajouter au billon.
Verser l’eau chaude dans les bols, ajouter la garniture de légumes et de graines germées. Ajouter un peu de gomasio aux algues.

pousses de cresson

PartagerShare on Facebook
Facebook
croclavie_logo_popup

En cadeau E-BOOK de recettes vivantes de saison !

 

Inscrivez-vous à la Newsletter.
Et recevez maintenant votre livret de recettes
de cuisine vivante pour vous inspirer
et intégrer plus de vitalité dans votre assiette !

Vous avez bien été enregistré(e). Merci!